Définitions de quelques termes et expressions

Faire un choix dans le menu ci-dessus

  • Baisse de température (BT)

    La BT se produit également sur une résistance, comme pour la rétroaction thermique. Cette résistance est activée par un commutateur manuel ou une horloge. Une température plus élevée d’environ 4K par rapport à la température réelle de la pièce est simulée pour le bilame. Ainsi, la température de la pièce lors du réglage du régulateur peut baisser par exemple de 4K pour une température de 20°C, c’est-à-dire à 16°C maximum. Si la température baisse plus, le chauffage s’allume et la température remonte à > 16°C. Le niveau réel de la température de baisse à obtenir dépend de l’isolation du bâtiment et du laps de temps pendant lequel elle baisse (une nuit, une weekend, des vacances).

  • Bande proportionnelle (Bande p)

    La bande proportionnelle est une zone entourant la valeur de consigne, dans laquelle le régulateur fournit un signal de sortie perpétuel. Cela signifie que la température ambiante est maintenue à un niveau pratiquement constant par le régulateur à l’intérieur de la bande proportionnelle (si la puissance de chauffage est suffisante).

  • Bilame

    Le bilame thermique est en général composé de deux couches de métal ou d’alliages d’épaisseurs pratiquement équivalentes fermement liées l’une avec l’autre et aux dilatations thermiques différentes. Lors de changements de température, le bilame se courbe de sorte que, lors du réchauffement, le côté sur lequel se trouvent les composants présentant la plus petite dilatation thermique se courbe. Le transfert de chaleur se fait par conduction, convection ou par l’environnement (chauffage indirect).

  • Contact d’ouverture (bilame)

    Le contact de réglage s’ouvre lorsque la température monte, et se ferme lorsqu’elle baisse (pour « chauffer »).

  • Contact de fermeture (bilame)

    Contact de fermeture (bilame) : le contact de réglage se ferme lorsque la température monte, et s’ouvre lorsqu’elle baisse (pour « refroidir »).

  • Defrosting

    Par defrosting, on entend le dégivrage ou le chauffage des échangeurs de chaleur ou des groupes réfrigérants pour permettre le fonctionnement sans entrave de l’installation. Sécurité intrinsèque (JTU, JTL) sécurité intrinsèque/protection contre le froid : Les appareils sont sûrs, c’est-à-dire qu’en cas de perte du capteur, par exemple en cas de casse, le brûleur est éteint. Les températures négatives atteignant le même effet en diminuant le volume du capteur, les appareils sont ajustés au moyen d’une « vis de froid » de manière à n’éteindre le brûleur que lorsque les températures baissent en dessous de -15°C. Le réallumage ne peut se faire manuellement que par températures plus hautes qu’env. – 5 °C à l’aide du bouton de réinitialisation manuel.

  • Écart de commutation (hystérèse)

    Écart entre allumage et extinction du chauffage ou du régulateur.
    a) Il y a l’écart de température de commutation du régulateur, qui dépend de la construction de l’appareil.
    b) Et il y a l’écart de température de commutation de la pièce, qui dépend du comportement du système réglé en entier, c’est-à-dire de la construction du sol, de l’effet des sources de chaleur externes, du lieu de montage du régulateur et du régulateur lui-même. L’écart de température de commutation indiqué se rapporte toujours au régulateur. Il n’indique pas l’écart de température de commutation réel découlant du système réglé. Celui-ci varie en fonction du site et des conditions d’exploitation. La température ambiante est toujours sujette à des fluctuations. Ces fluctuations résultent de l’écart de température de commutation du régulateur, des propriétés de la pièce, notamment de la vitesse de chauffage, de la perte de chaleur etc.

  • Évaporateur/condensateur

    Un évaporateur/condensateur transmet la chaleur dans un dispositif réfrigérant en rendant liquide un agent sous forme de vapeur par l’évacuation de chaleur. Dans le condensateur, un refroidissement supplémentaire du fluide frigorigène se produit.   L’évaporateur effectue le processus inverse et vaporise l’agent liquide par arrivée de chaleur.

  • Installation de climatisation, convecteur ventilateur à 2 tuyaux (fan-coil) :

    Les installations de climatisation à 2 tuyaux sont alimentées selon les besoins par de l’eau de chauffage ou réfrigérante par le même système de tuyaux par 2 conduites (aller et retour).

  • Installation de climatisation, convecteur ventilateur à 4 tuyaux (fan-coil) :

    Les installations de climatisation à 4 tuyaux sont alimentées selon les besoins par de l’eau de chauffage ou réfrigérante par un circuit chauffant ou réfrigérant (4 conduites).

  • Inverseur (bilame)

    Il s’agit d’un commutateur avec un contact d’ouverture et de fermeture. Fonctionne comme décrit pour le contact d’ouverture et de fermeture.

  • MLI (Modulation de largeur d’impulsion)

    Procédé d’obtention d’un rapport de transmission pratiquement perpétuel d’un système réglé. Grâce à la variation de la durée de commutation à l’entrée, la constante temporelle de la section de transmission vers la sortie produit une forme d’onde de signal pratiquement continue.

  • Plafond refroidisseur

    Le plafond refroidisseur appartient au groupe des chauffages de grandes surfaces. Les plafonds refroidisseurs sont souvent utilisés pour le refroidissement passif dans les bureaux. Dans ce cas, de l’eau froide (le plus souvent 16°C) circule dans un réseau de tuyaux et refroidit l’air de la pièce. La formation de condensation empêche le refroidissement de la température de départ en-dessous de ce seuil.

  • Pompe à chaleur

    Les pompes à chaleur permettent de chauffer ou de refroidir une pièce. Avec les systèmes modernes, bénéficiez d’un chauffage et d’une climatisation efficaces grâce à l’inversion de processus réversible.

  • Réduction d’étendue (mécanique)

    Sous le bouton de réglage se trouvent des « drapeaux de réglage » (rouge/bleu) pour la limitation de la température min/max mécanique de la zone de réglage. Cela permet d’éviter la modification involontaire de la valeur de consigne, par exemple dans les chambres d’enfants ou dans les bâtiments publics.

  • Régulation en 2 points (régulation ALLUME/ÉTEINT)

    Algorithme de régulation qui éteint par exemple la sortie dès que la température de consigne supérieure est dépassée, et la rallume lorsqu’elle baisse à nouveau. La température ambiante est toujours sujette à certaines fluctuations (écarts de régulateur). Ces fluctuations résultent de l’écart de température de commutation du régulateur, des propriétés de la pièce, notamment de la vitesse de chauffage, de la perte de chaleur etc.

  • Régulation en 3 points

    Dans le cas d’une régulation en 3 points, la régulation peut réguler entre les fonctions chauffage, zone neutre et refroidissement.

  • Régulation perpétuelle

    Le régulateur fournit un signal de sortie analogique. La valeur du signal de sortie varie en permanence, c’est-à-dire sans pics, en fonction du signal de sortie.

  • Rétroaction thermique (RF) :

    Grâce à une résistance chauffante supplémentaire, le régulateur s’éteint à temps lors du chauffage. Le dépassement de la température ambiante est ainsi limité et l’écart de commutation est minime.

  • Servomoteur

    Soupape à commande électrique servant à la régulation, par exemple de la circulation d’eau chaude pour les installations de chauffage. On distingue ici les servomoteurs ALLUME / ÉTEINT et les servomoteurs proportionnels. Les soupapes proportionnelles sont prévues pour le raccordement de régulateurs à la régulation perpétuelle.

  • Unité split / unité multi-split

    Les unités split de climatisation sont composées d’au moins deux échangeurs de chaleur, l’un servant d’évaporateur dans les pièces froides, et l’autre de condensateur pour l’évacuation de chaleur. La plupart des unités split peuvent être inversées afin de chauffer les pièces dans lesquelles cela est nécessaire. Les unités multi-split sont composées de plusieurs évaporateurs raccordées à un condensateur.

  • Vanne d’inversion

    Une vanne d’inversion (vanne à 4 voies) rend possible un cycle d’inversion en transformant le condensateur en un évaporateur et le groupe réfrigérant se réchauffe ou dégèle.

  • Zone neutre

    La zone neutre désigne la plage de réglage qui ne permet ni de refroidir, ni de chauffer.